Vivre du bon côté de la vie

J'ai grandi en disant la prière luthérienne standard avant les repas: «Viens, Seigneur Jésus, sois notre hôte, et que cette nourriture nous soit bénie. Amen." La structure des phrases est un peu maladroite, mais au moins les mots riment bien. C'est plus que ce que je peux dire pour l'autre option que j'ai entendue: "Dieu est grand, Dieu est bon, et nous le remercions pour cette nourriture." (Dans ma tête, je prononcerais «nourriture» comme rimant avec «bien», ce que les oreilles de mon enfant appréciaient plutôt.)

Je me suis souvenu de cette prière récemment lorsque je relisais l'enseignement du Guide de cheminement en Après l'ego sur la dualité. (Des podcasts gratuits de chaque chapitre sont maintenant disponibles!) En bref, sur cette planète dualiste que nous appelons chez nous, le bien et le mal sont toujours un forfait. Si vous demandez du sel, la vie vous donnera aussi du poivre.

Selon l'enseignement du Guide: «Nous nous sommes efforcés, siècle après siècle, de voir le monde à travers le prisme du bien ou du mal. Il est compréhensible que nous nous soyons perdus dans notre confusion… Ce n'est que dans une perception véridique que nous acceptons les deux opposés, leur permettant de s'entraider… La religion elle-même a favorisé cette division, rendant Dieu bon et le diable mauvais. C'est, au mieux, une demi-vérité.

Si vous demandez du sel, la vie vous donnera aussi du poivre.

Considérez le fait que Lucifer était parmi les premiers êtres créés. Donc, peu importe ce que l'eau a traversé le barrage depuis la chute, sous toutes ces robes sombres reste une lumière magnifique. Plus brillant, en fait, que presque tout autre. Rater cette vérité, c'est être aveugle à la moitié de la réalité. Et à la minute où nous croyons que voir une demi-vérité équivaut à voir toute la vérité, nous sommes impliqués dans l'erreur.

Le Guide poursuit: «Et toute erreur ne peut conduire qu’à davantage d’erreurs et d’interprétations erronées de la vie. Finalement, nous nous perdons incroyablement dans ce labyrinthe. " Peut-être que cela peut servir de bon rappel que peu importe à quel point quelqu'un peut paraître «mauvais», si nous essayons, nous pourrions aussi apercevoir sa bonté intérieure.

Tout cela m'a fait réfléchir à cette prière du dîner, l'alternative. Ce n'est pas que je doute que Dieu soit bon. Mais est-il vrai que Dieu est uniquement. bien? Dit différemment, Dieu a-t-il aussi un mauvais côté?

Vivre du bon côté de la vie.
Notre lumière intérieure est du bon côté de la vie.

Il y a un bon côté et un mauvais côté

Il y a des lustres, bien avant le commencement des temps, quelque chose de grave s'est produit. Et en un mot, les êtres humains - qui étaient des êtres spirituels à l'époque - ont eu des ennuis. Notre punition était un peu comme être envoyé dans notre chambre. Dans ce cas, nous avons été envoyés dans les ténèbres. Ce qui soulève au moins deux questions: qu'avons-nous fait de si mal? Et qui a infligé cette terrible punition?

Où nous sommes allés mal

Le long et court de ce que nous avons fait de mal est assez simple: nous nous sommes mis de côté avec Dieu. Nous avons fait cela en ne soutenant pas le leader que Dieu nous avait donné. Et nous l'avons fait en sachant très bien que cela défie la volonté de Dieu. Et c'était vraiment le hic. Appelez cela insubordination. Désobéissance. Sédition. Jugement pauvre. En fin de compte, Dieu n'était pas heureux. Et c'est ce qui a conduit à la chute. Mais n'allons pas trop vite.

Avant qu'aucun de nous ne vienne, Dieu avait créé le tout premier être. Et en tant que premier, cet être devait être le responsable. À cette fin, cet être a été créé avec plus de lumière que quiconque. En fait, cet être a été créé avec tellement plus de lumière de Dieu que cet esprit de rang le plus élevé a des caractéristiques à la fois féminines et masculines, tout en un. C'était la seule façon pour un tel être d'être capable de créer tous les autres êtres divins qui par la suite ont vu le jour. Car toute création requiert la présence à la fois des énergies «laissez-le arriver» et «faites-le arriver» incarnées dans les principes féminins et masculins.

Aligner notre volonté sur la volonté de Dieu sera toujours dans notre propre intérêt.

Après un certain temps, ce fut Lucifer - le commandant en second, si vous voulez - qui nous a finalement tous conduits dans le fossé. Rongé par l'envie de la magnificence du Christ, Lucifer a entamé une longue campagne pour devenir lui-même roi. Il était intelligent, charismatique, persévérant et patient et, au fil du temps, il a rassemblé un énorme succès.

Ce que Lucifer n'a pas expliqué, c'est ceci: Dieu soutenait Christ. Et Dieu n'a jamais hésité. Dès le début, Dieu avait clairement et gentiment demandé que chacun considère Christ comme son roi. Car c'était le plan de Dieu. C'était la volonté de Dieu. Et en fin de compte, aligner notre volonté sur la volonté de Dieu sera toujours dans notre propre intérêt. Chaque fois, rester du bon côté de Dieu nous amène aux désirs les plus profonds de notre cœur.

Pourtant, comme il en était alors, il en est ainsi aujourd'hui: aligner notre volonté sur la volonté de Dieu est toujours notre choix.

Qui gère la discipline

En tant qu'êtres humains, nous avons tous des lacunes. Et bien sûr, en tant que parents, certaines personnes sont plus petites que d'autres. Mais la plupart peuvent convenir que bien discipliner les enfants - même avec les meilleures intentions - n'est pas facile. Pourtant, élever un enfant sans aucun garde-corps n'est pas seulement une mauvaise parentalité, c'est dangereux. Les enfants ont besoin de limites, de conseils, de rappels et de corrections.

Maintenant, Dieu, bien sûr, existe au-delà des limites des qualités parentales humaines. Puisque Dieu vit à l'intérieur, au-dessus, au-delà et à l'extérieur de la forme humaine. Ou, comme le dit succinctement le Pathwork Guide, «Dieu est la vie et la force vitale». Ainsi, bien que n'étant pas une sorte de parent «personne», on pourrait certainement dire que Dieu est le gardien de nous tous. En tant que tel, Dieu a créé un nombre infini de lois spirituelles qui nous guident.

Les lois spirituelles fonctionnent automatiquement, de la même manière pour tout le monde.

Ils opèrent, en bref, en rendant douloureux à long terme de faire des choix qui vont à l'encontre de la volonté de Dieu. On peut appeler ça de cause à effet. Il n'y a pas de vieil homme dans le ciel qui distribue des récompenses et des punitions. Les lois spirituelles, en fait, fonctionnent un peu comme la gravité. Ils fonctionnent automatiquement, de la même manière pour tout le monde.

Revenant à l'époque où Lucifer a fait monter sa rivalité contre le Christ, Lucifer a négligé une chose importante. Son défi ne visait pas vraiment Christ. Lucifer allait contre Dieu. Ce qui nous amène au point de l'histoire lorsque nous sommes témoins de la colère de Dieu.

En substance, en nous alignant sur Lucifer, nous sommes tous du mauvais côté de Dieu. Et nous en payons toujours un lourd tribut. Maintenant, alors que nous travaillons minutieusement notre chemin de retour à la maison vers Dieu, nous devons travailler notre chemin pour sortir de la séparation. Pour ce faire, nous devons arrêter de nous aligner sur les ténèbres.

En d'autres termes, notre travail consiste maintenant à faire consciemment des choix qui s'alignent avec la lumière. Nous ne pouvons le faire qu'en séparant la vérité du mensonge et en démêlant notre négativité auto-blessée. Et ici sur Terre - où la lumière et l'obscurité sont présentes dans tout - ce n'est pas une mince tâche.

Dieu ne nous a jamais quittés

Il est vrai que la punition de Dieu était sévère, nous chassant du ciel et dans les profondeurs sombres de l'enfer. (Il est évident que Dieu ne veut pas que nous fassions ce erreur encore!) Mais il est également vrai que nous avons eu beaucoup de chances de faire un meilleur choix avant que Dieu ne déclenche cet événement.

Donc, pour être clair, nous avons introduit cette discipline sur nous-mêmes à travers les choix que nous avons faits. Pour être encore plus clair, quelles que soient les difficultés que nous rencontrons actuellement, nous contribuons encore d'une manière ou d'une autre à leur création. Toutes nos différentes prisons sont de notre propre fabrication. C'est le plan et le désir de Dieu que nous abattions chacun nos murs de séparation, afin que nous puissions vivre dans la liberté et l'unité.

Car bien que Dieu nous ait effectivement bannis, Dieu ne nous a jamais abandonnés. Vivre ici dans cette terre de dualité, cela peut être difficile pour nous de nous réconcilier. Mais en vérité, Dieu continue de nous fournir des conseils et de l'inspiration pour rentrer chez nous. Il arrive sous la forme de la direction et de la protection spirituelles qui nous entourent et nous encouragent à aller dans le bon sens. Plus nous nous accordons à cela, plus cela peut se rapprocher.

Toutes nos différentes prisons sont de notre propre fabrication.

Il s'élève également continuellement à partir de notre propre Soi Supérieur intérieur, qui se trouve juste au-delà de notre ego. Pour entendre les messages provenant de l'intérieur, cependant, notre ego doit se réveiller. Cela signifie que nous devons faire tous les efforts nécessaires pour éliminer nos propres ténèbres du Soi Inférieur. Pour précise est ce qui bloque notre lumière intérieure. Pas Dieu.

Mais pour beaucoup, nos ego dorment au volant. Nous ne parvenons donc pas à repérer nos manières destructrices du Moi inférieur. Ceux-ci incluent nos divers défauts et défenses, et les endroits où nous nous alignons sur la négativité et le mensonge. C'est à partir de ces distorsions sombres - là où notre lumière ne peut pas briller - que nous manifestons aveuglément des expériences de vie difficiles. Nous devons prendre conscience de la manière dont nous faisons cela.

Choisir le bon côté

Notre lumière intérieure commence et se termine avec Dieu. En d'autres termes, il n'a ni début ni fin. Cette lumière est notre essence et elle ne peut jamais être éteinte, seulement atténuée. Nous pouvons le tordre, le déformer et le nier, mais la lumière demeure. Nous pouvons donc toujours le restaurer complètement. Lorsque nous faisons le travail de guérison spirituelle, c'est ce que nous faisons. Nous restituons notre lumière intérieure à sa forme originale, lumineuse et véridique.

Une fois que nous avons lancé ce bal, les choses deviennent plus faciles. Mais au début, le chemin peut être difficile. Cela est dû à notre encombrement intérieur accumulé. Au fur et à mesure que nous progressons, nous nous alignerons de plus en plus sur la vérité. Et cela nous amènera organiquement en alignement avec Dieu et la volonté de Dieu pour nous. Lorsque cela se produira, nous nous ouvrirons de plus en plus à vivre et à être dans la vérité. Ensuite, nous verrons clairement comment les racines de tous nos problèmes - qui s'enroulent pour créer les problèmes du monde - se trouvent à l'intérieur.

Nous commencerons à nous rendre compte que toute disharmonie est associée, d'une certaine manière, au mensonge. Ce qui conduit à la douleur. Que nous couvrons de haine et de colère. Conduisant à l'évitement et au déni, au contrôle et à la manipulation. Ce qui cache encore plus la vérité sur la question. Plus cela durera, plus le travail de déroulement sera difficile.

Une autre chose que nous verrons finalement est la vérité sur Christ. Mais il n'y a pas de précipitation. Nous verrons cela chaque fois que nous serons prêts et capables de voir et de connaître toute la vérité. Jusque-là, notre objectif devrait rester de dénouer chaque désaccord auquel nous sommes confrontés dans la vie. Car ceux-ci nous montrent où est notre travail, où notre lumière est faible.

Toute disharmonie s'associe, d'une certaine manière, au mensonge.

Comme le guide le souligne, certains chrétiens s'accordent avec l'idée commode que rien qu'en croyant que le Christ est Seigneur, nous avons un billet pour rentrer chez nous. Mais si une telle croyance est seulement profonde de l'ego - si nous «croyons» mais que nous semons toujours la haine et la division dans le monde - alors nous croyons avec seulement notre esprit d'ego.

Le problème est que l'ego séparé ne peut pas franchir les portes célestes. Car à la fin, notre ego meurt, avec toutes les croyances profondes. C'est notre lumière intérieure - la partie que nous devons travailler si dur pour la libérer - qui dure pour toujours. Mais si nous quittons cette vie terrestre avec une faible lumière, nous devrons revenir et essayer à nouveau.

Finalement, lorsque nous brillerons et partagerons la même lumière authentique que Dieu, Dieu verra que nous sommes prêts à revenir, pour de bon. Jusque-là, il n'y a pas de fausse vraie lumière. Car Dieu connaît toujours la vérité. Parce que Dieu is vérité.

En d'autres termes, lorsque nous serons remplis de lumière, nous connaîtrons la vérité et nous nous sentirons en paix. Et quand cela arrivera, nous aurons l'impression d'être déjà chez nous. C'est notre choix d'aller dans cette direction.

N'oubliez pas que nous sommes tous créés à l'image de Dieu. Cela signifie que, comme Dieu, nous avons libre usage de notre volonté. La question est: sommes-nous prêts à l'utiliser pour faire notre travail de guérison, pour dénouer nos contre-vérités cachées et leurs disharmonies associées?

Sommes-nous prêts à commencer à vivre du bon côté de la vie?

–Jill Lorée

Deux Des collections puissantesAprès l'ego & Aveuglé par la peur

Prêt? Allons vas-y !
Partager