TROUVER DE L'OR

La recherche de notre propre moi précieux

La recherche d'or combine l'attrait du potentiel, l'excitation de voir une possibilité étincelante et la patience d'un saint. Trouver le moi, toute la pépite incroyable de notre vrai moi, au cœur de notre être n'est pas si différent.

Nous devons nous plonger dans des domaines de nous-mêmes qui ont longtemps été cachés à la vue, en regardant avec compassion à chaque fois qu'une nouvelle conscience fait surface. Nous devons rechercher la compréhension et la suivre tout au long, en la minant pour chaque once précieuse de guérison possible. Chaque aperçu de notre vrai moi nous inspirera à continuer.

Pour faire ce travail, il est utile d'avoir une carte de notre paysage intérieur et une lampe frontale pour voir dans les coins sombres. C'est ce que Jill Loree a créé dans cette collection d'enseignements spirituels appelés Trouver de l'or. Il puise dans une riche veine de sagesse sur le travail de recherche de soi, éclairant le voyage à partir de diverses perspectives importantes.

Acquérir une idée plus profonde de notre propre valeur réelle, c'est trouver de l'or. Et wow, quelle perspective intéressante.

Trouver soi-même et devenir maître de nos vies ne signifie pas que nous gagnons toujours et ne nous en passerons jamais.

Chapitre 5: Auto-Aliénation et le chemin du retour au vrai moi

Écoutez des podcasts sur la recherche de soi

Écoutez tous les podcasts du Réel, clair. série d'enseignements spirituels délivrés à l'origine par Eva Pierrakos et le Pathwork Guide. En savoir plus sur Réel, clair. série de 7 livres spirituels.

Lire Questions et réponses sur la recherche de soi on Le guide parle site web:

Développement personnel | Général • Acceptation de soi • Affirmation de soi • L'auto-autorité • Self-Care • Confiance en soi • Autocritique • Autodestructivité • Autodiscipline • Aversion de soi / rejet • Auto-distraction • Le doute de soi • Amour-propre • Haine de soi • Auto-guérison • Responsabilité personnelle • Auto-justice • Sacrifice de soi • Autosuffisance

Pour les abonnés

*** Lisez les chapitres en ligne ***

Contenu*

Occupation avec soi

Ce serait vraiment bien de passer plus de temps à penser à vous-même, a déclaré aucune personne spirituelle. Parce que les gens spirituels savent qu'il est toujours préférable de penser aux autres. L'occupation de soi ne mène jamais qu'à une chose: l'égoïsme. Droite? Tout dépend de la manière dont nous nous y prenons.

2 Bonne et mauvaise foi

Beaucoup d'entre nous sont sincères dans leur désir de développement spirituel. Mais notre foi n'est pas entière. Il y a ce petit doute qui dit: «Est-ce vraiment vrai? Ne suis-je pas simplement en train d'inventer tout ça? Que faisons-nous avec ça? Le premier travail ne sera jamais: mettez cela de côté. Un tel évitement est fait avec les meilleures intentions du monde. Nous ne voulons tout simplement pas avoir ces doutes. Nous espérons que si nous les ignorons, ils disparaîtront. Toute cette idée que nous pouvons mettre des choses dans notre inconscient pour les faire disparaître est la genèse de la plupart des blessures dans nos vies.

3 L'importance de former des opinions indépendantes

Plus nous luttons contre tout ce que nous ne pouvons pas changer - ce qui inclut en grande partie tout et tout le monde - plus nous devenons malheureux. Cela se produit peu importe à quel point nous avons raison ou que l'autre peut avoir tort.

Ce qui nous amène face à face avec nos opinions. Que sont-ils exactement, ces opinions inébranlables qui sont les nôtres, dont beaucoup nous avons acceptées comme évangile alors que nous ne savons même pas si elles sont vraiment les nôtres - ou pourquoi nous croyons en elles.

4 L'amour de soi

Toute vérité peut être déformée en mensonge. C'est, sans conteste, l'une des armes les plus puissantes du mal. Le mensonge complet n'est pas le problème. Mais prenez quelque chose de vrai dans un cadre et appliquez-le là-bas, là où il n'a pas sa place - surtout quand c'est établi comme une règle rigide - et nous sommes en territoire dangereux. De cette façon, toute vérité peut être pliée en un extrême déformé qui rend la vérité nulle et non avenue.

Et c'est aussi le cas de l'amour-propre. Il existe une version saine dans les âmes matures. Mais ensuite, si nous nous plions dans quelques courants déformés, nous nous retrouvons soudain avec la mauvaise saveur de l'amour de soi. La plus grossière des nombreuses formes est l'égoïsme, où nous voulons un avantage injuste ou nous mettre toujours sous un meilleur jour que les autres.

5 L'aliénation de soi et le chemin du retour au vrai moi

La souffrance est ce que nous produisons dans la lutte entre le monde spirituel de la vérité et le monde matériel, ou matière. Parce que ce qui nous fait souffrir est le mensonge. Et un autre mot pour le mensonge est l'inconscience. Et la matière est ce qui résulte de l'inconscience.

Lorsque nous essayons de maîtriser notre vie en maîtrisant la matière, ce que nous espérons vraiment, c'est la maîtrise du mensonge. C'est plus qu'une chose de la vie générale. Elle existe en chacun de nous - dans la composition de notre être qui nous a conduit à devenir matière. Alors, où devons-nous rechercher le mensonge? En nous-mêmes.

6 La paresse comme symptôme d'auto-aliénation

Voici un bref récapitulatif de certains des symptômes de l'aliénation de soi: ne pas se rapporter à nous-mêmes ou aux autres comme nous le sommes vraiment; ne pas vivre d'un noyau de force réelle; s'identifier à une fausse version de qui nous sommes; s'appuyer sur l'opinion publique plutôt que sur nos propres convictions; opérant à partir de nos défenses que nous avons construites en forteresses au cours de nombreuses années d'efforts diligents.

Le résultat de tout cela est que nous finissons par nous empêcher de vivre du simple fait de nous sentir fatigués et apathiques. Nous nous sentons alors en colère et coupables de ce qui semble être de la paresse. Cette paresse, voilà, n'est qu'un autre symptôme de notre auto-aliénation.

7 Identification avec soi

Pour être présent maintenant, nous devons avoir un sens de nous-mêmes et être dans la réalité. Pour beaucoup d'entre nous, nous sommes convaincus que c'est déjà vrai pour nous. Mais en y regardant de plus près, nous découvrons une autre situation. Nous avons seulement besoin de nous asseoir tranquillement pendant quelques minutes en méditation pour vérifier la prédilection de l'esprit à sauter à n'importe quel autre moment sauf celui-ci. La découverte est toujours la première étape.

8 Gagnant vs perdant: interaction entre le soi et les forces créatives

Vivant dans cette terre de dualité, nous hébergeons continuellement des concepts arbitraires. Certains d'entre eux, nous ne sommes peut-être même pas au courant. L'une des plus courantes, qui cause l'une de nos plus grandes limites, est l'attitude que nous avons de gagner ou de perdre.

Dans cette façon de voir les choses, être un gagnant signifie être impitoyable… Être un perdant, alors, signifie être altruiste… Aucun de ces deux choix n'est bon. Ni meilleur ni pire. Les deux ont les mêmes idées fausses intégrées. Et les deux ne mènent qu'à la solitude, au ressentiment, à l'apitoiement sur soi, au mépris de soi et à la frustration. Pas de bueno.

9 L'auto-amour: la condition de l'état universel de félicité

Quelle est cette félicité dont nous parlons? C'est en fait un état dans lequel nous sommes câblés. Ce n'est pas théorique. C'est une loi naturelle. Ne pas être dans le bonheur est ce qui n'est pas naturel. Ce qui nous éloigne du bonheur, c'est une sorte de perturbation. Sinon, c'est là que nous serions ...

Au fond, nous savons que c'est notre droit d'aînesse. Et nous le voulons tous, ce plaisir suprême. Que nous réalisions ou non que nous sommes ceux avec les efforts mal orientés ne change pas les faits. Ce qui signifie que nous pourrions recalibrer notre recherche et trouver ce que nous recherchions. Regardons les deux aspects principaux de cette recherche.

10 L'intensité: un obstacle à la réalisation de soi

Si nous voulons être compatibles avec le pouvoir universel, nous devons avoir un état d'esprit totalement froid - intérieur et  relaxation extérieure… Cette relaxation est rythmée et sans effort, s'étendant et se contractant comme si elle respirait. C'est posé et calme, paisible et pourtant dynamique. Ce n'est pas de l'indifférence, de la passivité ou du laxisme. Ce sont des idiots. Ce genre de relaxation ne se termine pas par la peur, l'orgueil ou la volonté de soi. Inutile de dire que ce n'est pas un état que beaucoup ont l'habitude d'habiter.

Non, notre état typique est plus ou moins intense. Ceci, bien sûr, est étranger - et incompatible avec - le pouvoir universel. Notre intensité, tendue comme une corde à piano, a pour effet final de nous rendre immobiles, paralysés et passifs. Cela, nous devons apprendre à travailler de nos âmes.

11 Amour-propre

Avez-vous déjà remarqué en vous-même des sentiments d'incertitude, de peur, d'insécurité, de culpabilité, de faiblesse, de doute, de négativité, d'insuffisance ou d'infériorité? Brillant. Vous êtes au bon endroit. Regardons comment ceux-ci correspondent au même degré que nous avons l'estime de soi - ou le manque inévitable de celle-ci. Cela va nous donner une clé pour aborder nos problèmes plus directement.

12 Approche de soi: se pardonner sans pardonner le soi inférieur

Nous confondons l'acceptation de soi et le pardon de soi avec le blanchiment du Soi inférieur, en tolérant ses voies négatives. Allons-y un de plus. Nous confondons également la culpabilité dévastatrice et la haine de soi avec admettre honnêtement ce qui ne va pas chez nous et doit être changé. La confusion dans cette dualité nous met vraiment la queue.

L'une ou l'autre approche est un véritable buzz-kill pour faire le dur travail de croissance, de développement et de devenir un avec Dieu. Le fait est que nous devons accepter et pardonner nos aspects négatifs, en les considérant dans leur contexte avec le reste de nous-mêmes. Mais cela ne veut pas dire que nous les tolérons. Si, à présent, cela semble être un thème commun dans ces enseignements, c'est qu'il mérite d'être répété. Parce que nous avons tendance à trébucher sur cette partie encore et encore.

13 Être des valeurs et des valeurs d'apparence

Il existe essentiellement deux systèmes de valeurs qui nous gouvernent tous. Être des valeurs est l'une d'entre elles, et les valeurs d'apparence est l'autre ...

La plupart d'entre nous opèrent au niveau de la valeur d'apparence la plupart du temps. Il faut un sérieux investissement dans le travail personnel avant de commencer à fonctionner pour ce qui est, et non pour ce à quoi il ressemble aux yeux des autres.

14 Les événements extérieurs reflètent l'auto-création

Nos esprits rebondissent à l'intérieur d'une boîte étroite, pour ainsi dire, composée de perceptions vicieuses et limitées. Au fur et à mesure que nous apprenons à nous connaître, nous relions progressivement les points sur la façon dont nous sommes liés à la vie. Un domaine dans lequel notre jugement est particulièrement erroné est de penser que nous voyons la situation dans son ensemble. Vraiment, nous pouvons à peine voir notre propre petit coin. Et cela déforme totalement tout. C'est comme voir le coin inférieur gauche d'un immense tableau et croire que nous savons de quoi il s'agit.

En vérité, l'esprit humain est capable d'une expansion infinie. Et finalement c'est ce qui va se passer. En attendant, que faisons-nous généralement? Nous achetons nos propres croyances et perceptions limitées, ce qui maintient notre esprit conditionné pour rester dans la boîte.

* L'ordre de lecture de ces enseignements est flexible. Suivez votre intuition et allez là où vous vous sentez appelé. Si vous êtes bloqué sur un enseignement, passez à autre chose. Les points de blocage peuvent indiquer quelque chose d'important à explorer plus en profondeur, mais ne laissez pas un ralentisseur vous dérailler.

© 2015 Jill Loree. Tous les droits sont réservés.

Phoenesse: trouvez votre vrai vous

Lisez des enseignements plus profonds dans le Réel, clair. Series:
Saint MolyTrouver de l'orBible moi ceciLe pullPerlesGemsDes os
Partager